SS-GH19

Session spéciale SS-GH19

Titre : La sédimentologie du Précambrien : Session générale sur les avancées récentes dans les reconstructions paléogéographiques et paléoenvironnementales dans les temps anciens

Responsables et affiliations : Alessandro Ielpi (Université Laurentienne); Galen Halverson (Université McGill); Maxwell Lechte (University of Melbourne)

Description :  L’étude du record sédimentologique de la Terre permet à reconstruire le passé géographique, climatique et biologique des environnements de façon très détaillée, particulièrement par l’entremise des approches multidisciplinaires basées sur les faciès, la paléontologie, la géochimie et la géochronologie. L’étude des environnements précambriens est d’actualité, car les records de déposition contiennent de l’information sur des processus de paysages très variables, des climats, des atmosphères, des hydrosphères et de l’évolution de la vie primitive durant la plus ancienne et longue période de l’histoire de la terre. Nos connaissances actuelles sur la sédimentologie précambrienne sont biaisées vers le record de Laurentia, grâce aux affleurements de roches répandues et stratigraphiquement continues exposées dans le Bouclier Canadien et la Cordillère. Néanmoins, les parallèles entre l’histoire de déposition, les mécanismes de formation des bassins, la provenance détritique, la géochronologie de Laurentia et d’autres cratons précambriens sont utiles car ils révèlent des détails critiques sur les liens paléogéographiques du passé et leurs scénarios paléoclimatiques.

Lors de cette session, nous invitons les contributions à l’avancement de notre savoir sur les systèmes sédimentologiques durant l’ère précambrienne. Les contributions aux thématiques suivantes seront incluses: (i) l’analyse des bassins et l’histoire de la déposition des couvertures et plateformes cratoniques durant le Précambrien, avec une concentration sur la provenance sédimentaire et les liens aux évènements tectoniques et magmatiques; (ii) la géochimie de successions sédimentaires et leur pertinence à la reconstruction des paléoenvironnements; (iii) le record sédimentaire des glaciations protérozoïques; et (iv) l’évolution de la vie primitive, avec une concentration spécifique sur l’augmentation des assemblages eucaryotiques, leurs liens avec les évènements paléoenvironnementaux majeurs et leurs tendances de la fin du Méso- jusqu’au Néoprotérozoïque.